L’art des boîtes à cigares

Boîtes à cigares

Simples réceptacles pour certains, véritables pièces de collection pour d’autres, les boîtes à cigares font partie intégrante de la culture du cigare. À la différence des caves à cigares, elles n’ont pas pour objectif de conserver les cigares dans le temps, mais permettent de faciliter leur transport et de les protéger des agressions extérieures. Elles sont également utilisées par les fabricants pour afficher leur identité et susciter l’intérêt des clients. Dans cet article, nous nous intéressons à la conception, au rôle et à l’influence des boîtes à cigares.

Les premières boîtes à cigares

D’après les historiens, les premières boîtes à cigares seraient apparues au cours des années 1840, à l’initiative d’H. Upmann. Avant même de devenir le célèbre fabricant de cigares que nous connaissons aujourd’hui, ce banquier d’origine allemande eu l’idée de conditionner des cigares cubains dans des boîtes en cèdre afin de les envoyer à ses clients les plus prestigieux. Estampillées au nom de la banque H. Upmann & Cie, ces boîtes permettaient de protéger les cigares durant le transport tout en faisant la promotion de l’établissement. Elles offraient également l’avantage de maintenir l’humidité des cigares pendant toute la durée de la traversée en bateau.

L’utilisation de cette méthode de conditionnement s’est ensuite répandue en 1864 sous l’influence de l’United States Revenue Act américain. Selon cette loi, tous les cigares à destination du marché américain devaient être emballés dans des boites afin d’en faciliter la taxation. L’année suivante, une nouvelle loi a été adoptée afin d’obliger les fabricants à respecter des formats de boites de 25, 50, 100 ou 250 cigares. Ce n’est qu’à partir de 1910 que les boites contenant 5 et 10 cigares ont été autorisées.

À quoi servent les boîtes à cigares ?

Si le but premier des boîtes de cigares reste le transport et la préservation des cigares, ces dernières revêtent également d’autres fonctions. De nos jours, elles sont ainsi souvent utilisées pour faire la promotion des cigares. En plus d’arborer les logos des différentes marques, elles sont ornées de somptueux motifs qui permettent d’attirer le regard du consommateur et de renforcer le caractère haut de gamme de chaque édition. Certaines boîtes sont ainsi sculptées en relief tandis que d’autres sont ornées de marqueterie ou recouvertes de finitions laquées. Le soin apporté à l’esthétique de certaines boites en fait de véritables pièces de collection qui peuvent atteindre des sommes considérables.

En plus de valoriser les cigares qu’elles contiennent, les boîtes à cigares permettent de transmettre certaines informations, comme la composition et la taille des cigares, et de garantir leur authenticité. Elles comportent ainsi différentes étiquettes, telles que le sceau de garantie cubain, le label officiel de l’importateur, le contrôle qualité, le code de fabrique et la date de production. Il est également de plus en plus courant pour ces emballages d’inclure différents visuels qui reflètent le niveau de force et les notes de dégustation des cigares.

La beauté de certaines boîtes, ainsi que leur procédé de fabrication, ont conduit certains amateurs à les détourner de leur usage premier pour les transformer en objets du quotidien. Il n’est ainsi pas rare de voir des aficionados utiliser ces boites pour stocker leurs accessoires de cigares, leurs bijoux ou encore leurs correspondances. Dès la seconde partie du XIXème siècle, certaines boites ont également été transformées en instruments de musique. De célèbres artistes, comme Ronnie Wood (The Rolling Stones), Ed King ou encore Paul McCartney ont ainsi joué avec des guitares « cigar box ».

Comment sont fabriquées les boîtes de cigares ?

La grande majorité des boites de cigares sont fabriquées en bois, et plus spécifiquement en bois de cèdre espagnol. Ce matériau offre en effet de nombreux avantages pour la conservation des cigares. Il dispose tout d’abord d’un excellent pouvoir d’absorption, ce qui permet de lutter contre l’humidité et d’éviter la formation de moisissure sur les cigares. Sa texture poreuse lui permet également de libérer une partie de l’humidité absorbée afin de maintenir un taux d’hygrométrie stable à l’intérieur des boites. Pour finir, son odeur naturelle permet d’éloigner certains parasites qui se nourrissent du tabac, comme les vrillettes du tabac. Il s’agit d’ailleurs d’une odeur qui se retrouve fréquemment dans les notes d’un cigare et qui vient enrichir son bouquet aromatique.

D’autres matériaux comme le cèdre rouge américain, l’acajou du Honduras, l’eucalyptus, le chêne blanc, le cerisier ou encore le peuplier jaune peuvent parfois servir de substituts au cèdre espagnol, mais la tradition veut que ce dernier soit utilisé pour confectionner l’intérieur des boîtes. Plus récemment, des matériaux composites comme l’acétate, la fibre de carbone et les polymères ont aussi été utilisés pour fabriquer des boites de cigares. Le choix de ces matériaux est donc particulièrement vaste et dépend de différents facteurs comme le rendu souhaité et les coûts de fabrication.

La fabrication des boites de cigares revêt une importance telle que certains fabricants intègrent leur propre usine de fabrication de boîtes à leur organisation. C’est le cas par exemple de Perdomo, Plasencia et Eiroa. Cette intégration verticale permet aux fabricants de collaborer étroitement avec les équipes de conception et de marketing afin d’obtenir des boites qui reflètent véritablement les qualités du produit. Cela permet également de faire baisser les coûts de production et de garantir un approvisionnement continu. Lors de la crise Covid, la production des boites a ainsi été l’un des facteurs limitants de la chaîne d’approvisionnement et a conduit certains fabricants à expédier leurs cigares en fagots.

Les différents types de boîtes de cigares

Il existe autant de styles de boites à cigares que de variétés de cigares. Nous nous limiterons donc aux présentations les plus courantes :

  • Boîte à cigares à couvercle coulissant :

Appelées « Slide Lid Box » (SLB), ces boîtes sont généralement fabriquées en bois brut ou en bois vernis. Elles sont conçues pour accueillir des cigares prestigieux de gros calibre et peuvent contenir entre 25 et 50 cigares.

  • 8-9-8 :

Comme leur nom l’indique, ces boites permettent de contenir 3 rangées de cigares : 8 cigares sur le dessus, 9 au milieu et 8 au niveau de la rangée inférieure. Elles ont souvent des angles arrondis et sont fabriquées en bois verni.

  • Boîte Flat Top/13-Topper :

Ces boites comportent 2 couches internes avec une rangée supérieure de 13 cigares et une rangée inférieure de 12 cigares. Il s’agit d’un des types de boites les plus répandus. Elles sont de forme rectangulaire et adoptent la taille des cigares qu’elles contiennent.

À côté de ces présentations classiques, on peut également trouver des designs tout à fait atypiques. Ces nouvelles présentations peuvent être utilisées par les fabricants pour mettre en valeur des éditions spéciales ou simplement pour accrocher le regard des amateurs. C’est le cas par exemple avec le coffret Oliva Serie V 135 th Aniversario Edicion Real et l’ADVentura The Conqueror Comandante.

Combien de temps peut-on conserver des cigares dans une boite à cigares ?

Gardez à l’esprit que les boites à cigares traditionnelles ne sont pas des caves de conservation. Elles ne permettent donc pas de conserver vos cigares dans la durée. De manière générale, on considère qu’une boite de qualité, fabriquée avec un intérieur en cèdre espagnol et conservée dans de bonnes conditions, peut préserver vos cigares pendant environ un mois. Cela ne vaut que pour les boites qui n’ont pas été ouvertes. Passé ce délai, les huiles contenues dans le tabac vont commencer à s’assécher et votre cigare va perdre en arômes et en saveurs.

PROMO ÉPUISÉ