Cigares Fuente Fuente Opus X Angel’s Share

L'histoire des cigares Angel's Share

Voici un cigare que nous attendions depuis longtemps. Un des joyaux de l’industrie du cigare, une nouvelle déclinaison des légendaires Fuente Fuente Opus X avec les « Angel’s Share » – « la part des anges ». Cette expression est utilisée dans l’industrie des vins et des alcools. En effet, ces produits nobles connaissent dans le processus de leur élaboration un « élevage » en fûts. Durant cette période parfois très longue (pour les alcools notamment), une perte naturelle due à l’évaporation réduit le volume du contenu. Cette partie « perdue » est appelée « la part des anges ».

En 2012, la manufacture Fuente a connu un terrible incendie durant lequel ils ont perdu beaucoup de tabacs de grande valeur. En effet, les entrepôts qui ont brûlé contenaient des tabacs qui étaient conservés depuis les années cinquante voire même des années quarante ! La famille Fuente les conservait précieusement dans l’intention de les utiliser pour la commémoration de leur centième anniversaire. Le sort en a malheureusement décidé autrement car le feu a consummé l’essentiel de ces réserves. Cet événement a boulversé et profondément attristé la famille Fuente – mais c’est de là que viennent les « Angel’s Share ».
Carlito a pensé que les Anges qui ont profité des arômes exceptionnels de ses précieux tabacs disparus apporteraient en retour leur bénédiction pour les entreprises futures de la famille – d’où ce nom si particulier et très personnel.

Deux formats sur le marché actuellement en quantité très limitée – un cigare d’amateur. Plus nuancé que son grand frère, il reste une des « pièce » emblématique de la famille. Les tabacs du Chateau de la Fuente y sont pour quelque chose !

L'histoire des cigares Opus X

L’Opus X, le cigare le plus rare du monde, cigare unique, comme son histoire…

Remontons au milieu des années quatre-vingt. Carlos Fuente reconnût une zone à proximité de Santiago qui ressemblait étrangement à la vallée de « Pinar del rio », la vallée qui a fait des cigares cubains sa légende. Il eût l’idée d’y faire pousser du tabac, mais pas n’importe lequel, du tabac de cape ! Oui, de la cape à Saint Domingue ! L’industrie entière l’a pris pour un fou en disant que s’il y avait moyen de faire pousser de la cape à Saint Domingue, cela se saurait. Qu’à cela ne tienne, il a persisté dans son idée et a réussi son pari. Prouesse d’agriculteur, le tabac qui sort du Chateau de la Fuente est absolument unique et jouit d’une personnalité qui n’a rien à envier à aucun des meilleurs tabacs du monde. Une puissance et une richesse aromatique tout à fait unique. Un goût reconnaissable entre tous tant ces tabacs sont typés.

Mais ce cigare n’est pas seulement novateur par son tabac, sa manufacture aussi est tout à fait unique. C’est ici que Carlito a pu jouer de toute sa créativité. En effet, quand l’immense majorité des cigares est composée de 5 feuilles de tabac (cape , sous-cape et encore 3 feuilles pour la tripe), l’Opus X, lui, en compte parfois jusqu’à 9 ! Pourquoi me direz vous? La réponse de Carlos est simple : « C’est pour qu’à chaque bouffée, vous ayiez une surprise. » En effet, chaque module est composé comme un livre avec son introduction et ses chapitres. Seulement les Torcedores ne l’entendaient pas de cette oreille et refusèrent de fabriquer de tels cigares. Carlito n’a alors pas hésité; pour réaliser son rêve, il a créé une école de torcedores où il a enseigné pendant 10 mois à ses recrues la vision qu’il avait des cigares. Pari encore réussi pour Carlos et en 1992, le premier Opus X sortit de la Tabacalera Fuente, réalisant ainsi le premier Puros (cigare dont toutes les feuilles sont de la même origine) dominicain. Perfectionniste jusqu’au bout, Carlos choisit de les élever pendant une période de 2 ans au minimum avant l’exportation afin que les arômes des différents tabacs se mélangent harmonieusement.

Mais ce n’est pas tout, Carlos Fuente est amoureux de son pays adoptif, qui est comme vous le savez, la République Dominicaine. Dans ce pays, beaucoup d’enfants sont seuls ou orphelins. Carlito y est très sensible et essaye de lutter contre ce fléau national. Pour ce, il organise des ventes de charité avec certains modules d’Opus X très rares comme le format « A ». N’hésitez donc pas à enchérir sur l’un de ces cigares, si un jour vous assistiez à une de ces ventes car vous aurez la certitude d’aider quelqu’un qui en a besoin.

Que dire de plus si ce n’est que le monde entier se les arrache, de Bill Clinton à Arnold Schwarzennegger en passant par Andy Garcia et toute la jetset hollywoodienne. Il mérite toute l’attention de l’aficionado que vous êtes car il vous réserve une de vos plus belles expériences. Nous faisons partie des quelques magasins à en être dépositaire officiel.

Détails
Cape : République Dominicaine
Sous-cape : République Dominicaine
Tripe : République Dominicaine

$ 1'088.00

Boîte de 32 cigares.

$ 809.60

Boîte de 32 cigares.

$ 745.00

Boîte de 29 cigares.

$ 850.00

Boîte de 32 cigares.

Devises
EUR Euro
USD Dollar américain